La Ferme de Grohan est cultivée selon les principes de l'agriculture biologique depuis 1977.

 

En 2010, Stéphane Desmonts a repris la moitié de l'exploitation. Depuis, il a développé une nouvelle activité : le maraichage.

Bien évidemment, cette nouvelle activité est également certifiée bio !

 

Les "circuits" de commercialisation utilisés sont :

 

- Vente directe à la ferme deux fois par semaine

- AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) : Verneuil sur Avre et St Lubin.

- BIOCOOP Evreux, Louviers, Saint Marcel

- Terre Bio Normandie (Association de producteurs bio normands)

 

 


montage serre

Les deux premières serres ont été montées en 2011.

 Depuis, deux nouvelles serres ont été montées. Elle permettent, depuis l'été 2013, d'augmenter la capacité de production, mais aussi d'améliorer la rotation des cultures sous abris et de les espacer un peu afin de faciliter le travail lors de l'entretien des légumes, et surtout lors de la cueillette !

 

 

Courant 2013, un forage a été creusé (120m de profondeur !!) pour pouvoir arroser les légumes convenablement.

Il permet de ne pas utiliser de l'eau du réseau (traitée pour être potable) mais aussi d'avoir une capacité d'arrosage plus grande (le forage peut débiter jusqu'à 20m3 /h environ).

 

Tout ceci a été fait conformément à la réglementation en vigueur, avec les autorisations des différentes instances compétentes.


En projet

- L'arrosage "automatique" avec une programmation de la mise en route et de l’arrêt de la pompe. Actuellement impossible du fait d'un problème de disjoncteur, ceci devrait être fait très rapidement.

 

- L'achat et la mise en route d'une pompe de surface : l'eau du pompage sera rejetée dans la mare toute proche. Cela permettra de réchauffer l'eau (qui est à 11°C environ en sortie de pompage) et donc de ne pas provoquer de "coup de froid" sur les légumes.

 

- L'automatisation de l'ouverture des serres : Actuellement, les côtés des serres se remontent à la manivelle, manuellement. Avec 2 nouvelles serres, l'automatisation, avec l'aide d'une station météo pourrait se révéler rentable : gain de temps, mais surtout meilleure régulation de la température et de l'hygrométrie à l'intérieur des serres. La gestion de ces deux paramètres permet de limiter la propagation des maladies comme le mildiou.

 

- L'achat d'un semoir pneumatique pour le semis des planches de carottes, radis, betteraves... Un semoir pneumatique permet une meilleure précision de semis.